Mes passions sont vos passions

Parce que mes passions sont vos passions (cinéma, musique, déco, sport, loisirs créatifs,...), je vous propose de les partager ensemble. Commençons ici et maintenant.

01 avril 2010

Une des meilleurs trilogie de tous les temps: "Le Parrain"

 

Il est temps de rendre hommage à l’une des plus célèbres et magnifiques trilogies au monde, j’ai nommé “Le Parrain”. Peu de gens le savent mais les 3 films réalisés par Francis Ford Coppola sont une adaptation du roman de Puzo du même titre.

 


 

1263725680_le_parrain_1

 

“Le Parrain, 1ère partie”: New York, 1945, la ville est dirigée par cinq familles mafieuses dont les Corleone. Sollozzo, dit “le Turc”, qui est protégé par “le Parrain” de la famille Tattaglia propose à Don Vito une association dans le trafic de drogue qu’il refuse, car il risquerait de perdre ses appuis politiques pour des raisons morales. Sonny, un de ses fils, y est quant à lui favorable. Afin de traiter avec Sonny, Sollozzo tente de faire tuer Don Vito, mais échoue. Michael, le frère benjamin de Sonny, recherche alors les coupables de cet attentat avec l'aide de toute la famille Corleone dont son frère Sonny. Commencent alors les représailles…

 

 

 

Différence avec le roman: l’histoire en flash-back des débuts de Don Corleone y compris son arrivée en Amérique, son mariage et sa paternité, le meurtre de Don Fanucci, et son ascension dans la mafia.

Autour du film: 

Les termes mafia et cosa nostra n’y sont pas prononcés une fois

Marlon Brandon pour se fondre dans la peau du parrain a utilisé des mouchoirs en papier dans la bouche ainsi que du cirage polonais dans les cheveux

Al Pacino obtient son premier grand rôle en interprétant Michael Corleone.

Ce film a été tourné en 62 jours pour un budget de 6,5 millions de dollars.

Il est classé n°2 des meilleurs films de tous les temps (et on comprend aisément pourquoi)

Il est aussi considéré comme le 3ème meilleur film américain de l’histoire du cinéma

(après “Citizen Kane” et “Casablanca”)

Le dialecte sicilien entendu dans le film est le vrai dialecte parlé dans le village Corleone,

situé dans la province de Palerme en Sicile.

 

Récompenses pour ce film: oscar du meilleur film, oscar du meilleur scénario adapté,

oscar du meilleur montage et oscar du meilleur acteur pour Marlon Brando (NB: il a refusé

sa récompense pour marquer son opposition à la façon dont le cinéma américain a traité

les Indiens dans ses films).


le_parrain

 

 


 

 

Le_parrain_2“Le Parrain, 2ème partie”: Michael Corleone succède à son père Vito Corleone et devient à son tour le parrain de la famille. Il dirige

les affaires familiales d’une main implacable, éliminant ses ennemis un à un. Mais en adoptant cette attitude, il s’éloignera peu à

peu des personnes qui lui sont le plus proches.Le deuxième opus nous offre deux histoires en parallèle. L’un implique le parrain en

1958-1959 après les événements du premier film, l’autre est une suite de flash-back qui suivent le parcours de Vito Corleone, de sa

jeunesse en Sicile à la création de la famille Corleone à New York.

 

Autour du film: 

Sofia Coppola, la fille du réalisateur, apparaît comme figurante sur le bateau des émigrés italiens à Ellis Island.

Au début du film, lors de la scène de la communion du fils de Michael au Lake Tahoe, on peut apercevoir derrière la baie vitrée John F. Kennedy, son frère Robert Kennedy et Jackie Kennedy.

Le film a été censuré en Uruguay en raison des scènes tournées à Cuba et où l’on voit crier des gens “Vive Fidel !” et “Vive la révolution !”

 

Récompenses pour ce film: oscar du meilleur film, oscar du meilleur réalisateur pour Francis Ford Coppola, oscar du meilleur    

scénario adapté, oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Robert De Niro, oscar de la meilleur musique de film et oscar

des meilleurs décors.


le_parrain_3_1024x768_1e09f8

 

 


 

 

LE_PARRAIN_3

 

“Le Parrain, 3ème partie” (NB: sorti 16 ans après le 2ème opus): A 60 ans Michael Corleone souhaite rendre les affaires familiales légales. Pour cela il tente d’acquérir une société immobilière possédé par le Vatican. Sur le plan privé, Michael n’a pas d’héritier pour ses affaires car son fils veut devenir chanteur opéra.

Ce dernier volet de la trilogie met en scène un Michael vieillissant et écrasé par le poids de son passé. Rongé par le remords (notamment en ce qui concerne l'assassinat de son frère Fredo), il prend conscience de sa cruauté. Il s'agit ici d'un homme qui, arrivé à la fin de sa vie, tente une dernière fois de réparer ses erreurs. Son voyage en Sicile, accompagné de son ex-épouse Kay, est l'occasion de se souvenir des moments qui ont marqué son existence.

 

 Autour du film:

Le rôle de Mary Corleone joué par Sofia Coppola était initialement prévu pour Winona Ryder.

Alec Baldwin, Matt Dillon, Val Kilmer, Charlie Sheen et Nicolas Cage ont tentés d’obtenir le rôle de Vincent Mancini, attribué à Andy Garcia.

Francis Ford Coppola voulait que ce dernier volet soit intitulé “La mort de Michael Corleone”, choix refusé par le studio de production.

La musique a été composé par Carmine Coppola, le père de Francis Ford Coppola. Au générique on retrouve Talia Shire, sa soeur, et Sofia Coppola, sa fille.


G5864_1631559418

Que dire de plus si ce n'est que ces films sont des chefs d'oeuvre, tout dans ces films m'inspirent le respect; que ce soit la musique, les décors, le scénario, le choix et les performances des acteurs,... Tout est absolument magistrale dans ces films.

 

Pour tous les amoureux de la chanson "Parla piu piano" que chante le fils de Michael Corleone dans le dernier opus, c'est ici que ça se passe.

 

Et qui comme moi ne peut s'empêcher une fois par an (voire plus ;-) ) de regarder ces chefs d'oeuvre ?

 


Commentaires

  • hé hé je regardais ça avec mon papa ! Dis donc quel article !! T'es motivée, hein !

    Posté par sounie, 01 avril 2010 à 17:39
  • Idem avec mon papa
    Pour des beaux films il faut des beaux articles. J'espère que c'est ce qui est passé .....
    Bisous

    Posté par tititropfolle, 01 avril 2010 à 17:50
  • du beau cinema!

    Posté par voyage sicile, 02 août 2010 à 18:45
  • Oui du beau cinéma comme on en voit plus. ..

    Posté par tititropfolle, 02 août 2010 à 19:04

Poster un commentaire