Mes passions sont vos passions

Parce que mes passions sont vos passions (cinéma, musique, déco, sport, loisirs créatifs,...), je vous propose de les partager ensemble. Commençons ici et maintenant.

29 juin 2010

Les oméga 3 sont nos amis

omegaLes Oméga 3 ça vous dit quelque chose ? Je n'en doute pas, mais pour en être sûr laissez moi vous en toucher deux mots.

Les oméga 3 ( et 6) sont des acides gras essentiels à notre organisme car notre corps en a absolument besoin et nous ne pouvons pas les fabriquer nous même. On les trouve en général en grande quantité dans certains poissons gras, dans le lin, la noix et le colza.

On en retrouve dans le saumon, surtout sauvage, le flétan, le hareng, le maquereau, les anchois et les sardines. Ces poissons contiennent environ 7 fois plus d'oméga-3 que d'oméga-6. D'autres poissons gras comme le thon sont assez riches en oméga-3 mais sont susceptibles de contenir de fortes quantités de métaux lourds et de polluants. Les fabricants de compléments en oméga-3 éliminent ces polluants par divers procédés. Les poissons ne fabriquent pas eux-mêmes les acides gras : ils les assimilent à partir de leur nourriture, les algues, ce qui explique que les poissons d'élevage contiennent moins d'oméga-3. Le lin est la plus importante source végétale d'oméga-3. Les graines de lin en contiennent aussi une grande quantité, mais elles doivent être moulues afin que l'organisme puisse les assimiler. Elles sont souvent employées dans les pains aux graines et aussi dans l'alimentation animale, enrichissant ainsi un peu le lait, la viande ou les oeufs en oméga-3. Parmi les huiles de consommation courante, l'huile de colza est réputée pour son rapport oméga 6/oméga 3 proche de celui conseillé par l'AFSSA (rapport 5). Avec un rapport de 2,45, elle se situe devant l'huile de noix (4,2), l'huile de soja (6,9), et l'huile de germes de blé (7,1).

Les bienfaits des Oméga-3:
-
Ces acides gras rendent les plaquettes sanguines moins collantes. Ils contribuent donc à prévenir la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins. On sait que ces caillots peuvent êtres responsables de l'infarctus du myocarde et de l'accident vasculaire cérébral.
-
Ces acides gras rendent les globules rouges du sang plus flexibles. Ceci permet à ces globules d'atteindre plus facilement toutes les régions du corps et ainsi de mieux oxygéner tous les tissus.
-
Ces acides gras contribuent à diminuer les triglycérides présents dans le sang. On sait qu'un haut taux de triglycérides constitue un facteur de risque de troubles vasculaires.
-
Ces acides gras contribuent à tonifier les membranes cellulaires, à améliorer le système nerveux central et à lutter contre toutes les formes de cancérisation.
-
Ces acides gras favorisent la diminution de la pression artérielle. C'est une prostaglandine issue d'un acide gras de type oméga-3 qui est responsable de cet important phénomène. Elle agit en relaxant les muscles en anneaux qui se trouvent dans les artères.
-
Ces acides gras diminuent le taux de cholestérol sanguin. On sait qu'un haut taux de cholestérol constitue un facteur de risque de troubles cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.
-
Ces acides gras régularisent la présence des lipoprotéines qui transportent le cholestérol. Ils permettent de diminuer les LDL (mauvais cholestérol) et d'augmenter les HDL (bon cholestérol).
-
Ces acides gras contribuent à stabiliser le rythme cardiaque. Ils préviennent donc des troubles comme l'arythmie cardiaque. On sait que ce dernier problème peut conduire à l'arrêt cardiaque.
-
Ces acides gras améliorent le fonctionnement des reins. Ils permettent notamment une meilleure élimination de l'eau en excès. Du même coup, ils contribuent à réduire la rétention d'eau et la pression artérielle.
-
Ces acides gras améliorent le niveau d'énergie. Ils permettent de meilleures performances physiques. En favorisant l'effort physique, ils contribuent à l'amélioration du cœur et des artères.
-
Ces acides gras améliorent l'humeur, permettent de mieux lutter contre la dépression et assurent une meilleure gestion du stress. On sait qu'un stress mal contrôlé peut entraîner de nombreux problèmes de santé.
-
Ces acides gras diminuent la production de fibrinogène. On sait que cette protéine, présente en trop grande quantité dans le sang, favorise la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.
-
Ces acides gras sont à l'origine de la production des cytokines, des substances qui ont pour propriétés de défendre l'organisme contre les agressions extérieures.
-
Ces acides gras sont fort utiles dans le traitement des troubles arthritiques et rhumatismaux. Dans l'arthrite rhumatoïde notamment, ils s'avèrent efficaces pour diminuer les douleurs.
-
Ces acides gras contribuent à adoucir la peau, en particulier dans le traitement du psoriasis et de l'eczéma.
-
Selon des études de l'Université Laval, les Oméga-3 de type DHA contribueraient à prévenir la maladie d'Alzheimer.
-
Les acides gras de type Oméga-3 favoriseraient la perte de poids. Ils contribueraient à arrêter la production des gênes producteurs de gras dans l'organisme et ils augmenteraient de 14% la perte de gras lors de la pratique d'exercices.

Vous l'aurez compris les oméga 3 (et 6) sont essentiels à notre organisme, il ne tient qu'à nous d'en consommer soit par le biais de notre alimentation soit par le biais de complément alimentaire.

Ça me fait penser que mon coach m'a dit un jour, qu'après un entraînement sportif intensif, je risquerai d'avoir une grosse fringale, plus exactement une envie de gras (et oui ça c'est produit, et plus d'une fois), il m'a expliqué que c'était du à un manque d'oméga dans notre corps. Déjà dans un premier temps j'ai été soulagé de savoir que mes envies n'étaient du qu'à une réaction chimique, et puis maintenant que je prends régulièrement des oméga 3 en comprimés je n'ai quasiment plus envie de gras après mes entraînements, c'est comme magique.

Tester, vous me direz.

Posté par tititropfolle à 22:28 - Sport - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • oui, j'ai entendu ça aussi à la réunion du coach

    Posté par sounie, 30 juin 2010 à 12:48

Poster un commentaire